In The Flesh

Bon d’accord, vous avez le droit de me taper sur les doigts, ça fait trois semaines que je ne suis pas venue ici, et en plus j’ai deux Draw On Monday de retard. Mais j’ai plusieurs trucs dont je voudrais vous parler, donc je pense poster pas mal d’articles dans les jours à venir. Et pour commencer, comme ça fait longtemps que je n’ai pas écrit à propos de cinéma ou de série, il est grand temps d’y remédier en vous parlant de In The Flesh, série anglaise pour laquelle j’ai totalement craqué.
 
Par une étrange nuit (c'est peu de le dire), des milliers de personnes décédées en 2009 se sont réveillées. Chassés, tués et persécutés, ceux qui ont réussit à survivre ont été pris en charge par des scientifiques. Après des mois d'essais et de médication pour les rendre plus humains, ces zombies sont rendus à leurs proches. Ils ont des lentilles de contact et du maquillage qu'ils doivent utiliser lorsqu'ils sortent de chez eux pour cacher leur véritable apparence. Ils doivent également se faire une injection dans le haut du dos chaque jour sous peine de reprendre leur état de zombie non traité. Parmi eux, Kieren jeune homme de 18 ans mort quatre ans auparavant, est de retour chez lui à Roarton. Seulement dans ce village, la plupart des habitants sont très retissant à l’idée de voir ces morts vivants sous médicaments de retour, ils ont encore en mémoire les crimes qu’ils ont commit lorsqu’ils n’avaient pas de traitement.



L’histoire tourne donc autour de ce jeune homme et des quelques autres zombies ou plutôt patients atteins du " Partially Deceased Syndrome " (partiellement morts quoi). Parmi eux, il y a Amy (il m'a fallu cinq secondes pour l'adorer) ou encore Simon, qui apparait à partir de la deuxième saison (cœurscœurs partout). En fait, on suit leur difficulté à se réadapter au monde et à faire face à leur famille et voisins qui ont un peu (beaucoup) peur d'eux.

Il faut savoir que je déteste les films d’horreur, les trucs de zombies, de morts vivants ou tout autre trucs qui fout la frousse et m’empêche de dormir. Mais là, c'est vraiment différent. Primo ça fout pas les pétoches (bon d’accord y’a deux trois scènes pas très rassurantes mais c’est tout). Donc ce n'est absolument pas une série d'épouvante/horreur. Deuxio, parce que c’est vachement bien réalisé, écrit et joué. Tu n'as pas des litres de sang qui coulent ou des mangeurs de cervelle sur ton écran toutes les trente secondes. Oublie tout de suite le mort vivant sans cœur prêt à tout pour un peu de chaire fraiche, si tu veux voir des scènes gores et des zombies ultra moches, cette série n'est pas pour toi. Et tertio, parce que les histoires d’amour entre zombies garçons, c’est bien trop mignon. Il y a une ambiance assez étrange, par la façon de filmer, par les mises en scènes et les paysages en arrière plan, mais le côté un peu perdu des personnages face à ce qui leur arrive efface le côté effrayant du zombie. Ils ont des sentiments, on voit souvent Kieren avec des remords quand il repense à ce qu'il a fait les premières nuits de son " réveil ", avant d'être soigné. C'est même un peu triste parfois. Mais c'est marrant et romantiiiiiiique aussi :


La musique est extra aussi, normal vu que c'est signé Keaton Henson. Et puis ils ont gagné le prix de la meilleure mini-série dramatique aux British Academy Television Awards 2014 et j'attends la suite avec impatience ! Il n'y a pas eu déclaration officielle pour une troisième saison mais d'après ce que j'ai compris ça serait bien parti pour. J'espère que ça vous donnera envie de regarder autant que moi et je vous laisse avec une vidéo trop chouette, réalisée par une fan et à regarder uniquement si vous faire tout spoiler ne vous dérange pas ou si vous avez déjà tout vu.

7 commentaires:

adopte une tortue a dit…

Ton article m'a donné envie de commencer cette série, elle a l'air tellement génial ! Et ton nouveau design est tout mignon ♥

Sid a dit…

J'ai adoré cette série et j'espère vraiment qu'une troisième saison verra le jour !
Ça fait du bien de voir le sujet des zombie traité de aussi façon intelligente, et en plus c'est queer-friendly alors c'est parfait ! Bref, une super série quoi.

petite_g a dit…

elle fait partie de cette loooongue liste de séries qui me tentent, merci pour ton article qui va sans doute la faire remonter dans le classement :)

Chaoffthewall a dit…

Ayé c'est bon je vais commencer ;)
Ton nouveau layout du blog est trop choux, tout comme toi. Bisous en chocolat

Anonyme a dit…

Dans ce cas, je te conseille la série française "les revenants", elle ne fait pas peur du tout, et traite un peu du même sujet.
Une seule saison pour l'instant :)

Anonyme a dit…

Dans ce cas, je te conseille la série française "les revenants", elle ne fait pas peur du tout, et traite un peu du même sujet.
Une seule saison pour l'instant :)

Anonyme a dit…

Ça fait plusieurs fois que j'entends parler de cette série. Je serais curieuse d'y jeter un oeil (ou plus si affinités) ^^