My Mad Fat Diary


L'histoire se passe à Londres au milieu des années 90'. Pendant six épisodes on suit la vie de Rachel, alias Rae, jeune adolescente obèse fraichement sortie de l’hôpital psychiatrique. Elle raconte sa vie à son journal intime où toutes ses pensées y sont notées, que ça soit à propos de Tix, rencontrée à la clinique, Cloé son amie d'enfance et sa bande de potes un peu déglinguée mais tous craquants, sans oublier ses conflits avec sa mère, et ses premiers amours.

Ce n'est pas qu'une simple série d'ado. Non, absolument pas. C’est très touchant, et je te garantie que si tu es un cœur d’artichaut tu vas pleurer toutes les larmes de ton corps en mattant le dernier épisode de la première saison. Rae a tenter de mettre fin à ses jours parce qu’elle était seule, et maintenant qu'elle a enfin trouver des gens, des amis, elle va tenter d’aller de l’avant mais ce n'est pas sans difficultés. Malgré ce côté tragique de l'histoire, il y a aussi une petite dose d'humour, juste ce qu'il faut pour passer un bon moment devant ton écran. Parmi les personnages, il y a Tix, une petite fille d’une dizaine d’année qui ne supporte pas qu’on la touche (mais rien qu’en la voyant tu meurs d’envie de la serrer dans tes bras tellement elle est chou, j’avoue que c’est ma petite préférée de la série) et Kester, le psychologue de la clinique que Rae voit à chaque épisode, ainsi que Cloé et sa bande Artie, Chop, Izzy sans oublier Finn (cœur-dans-les-yeux). C’est vraiment bien écrit, joué et filmé. Je ne connaissais aucun des acteurs et j’ai été agréablement surprise par le talent du casting en général. C’est fou la différence entre les séries américaines et anglaises. Il y a cette atmosphère que l’on retrouve également dans Misfits ou dans Skins, je ne saurais pas comment l’expliquer.



Et si vous n'êtes pas encore convaincu, cette parfaite vidéo devrait le faire à ma place :

  

1 commentaire:

Sandra V. a dit…

J'adore cette série ;) Qu'as-tu pensé de la saison 2 ?